Image from page 161 of "L'illustration : journal universel" (1843)


Related Images

image image image image d'antan image image image image image image Club Image show 01  - March 2019 image Club_Image_show 04 _March 10th 2019 Club_Image_show_April_21st_02 ClubImage2502__011a Club_Image_show_April_21st_03 ClubImage2502__005a Club Image show image Source Image 1


License: No Copyright
Author: Internet Archive Book Images
Description:
Identifier: lillustrationjou09pari Title: L'illustration : journal universel Year: 1843 (1840s) Authors: Subjects: Publisher: Paris : J.J. Dubochet Contributing Library: The Centre for 19th Century French Studies - University of Toronto Digitizing Sponsor: University of Ottawa View Book Page: Book Viewer About This Book: Catalog Entry View All Images: All Images From Book Click here to view book online to see this illustration in context in a browseable online version of this book. Text Appearing Before Image: élia Sanla-Trinila à Homa, jusquau sommet dunde ses élégants minarets. Appuyé contrela balustrade, je contemplai pendantlongtemps la grande capitale mogole en-dormie à mes pieds et à peine éclairéepar les premières lueurs de laube nais-smte. Toutefois je ne vous décrirai pasce magnifique spectacle. Je veux vous en-voyer par ce courrier, non une lettre,mais des illustrations qui ne nécessitentque quelques courtes explications ; moncrayon essayerait en vain de vous don-ner une idée dun si grand tableau. Amon retour, je vous en ferai de vive voixune description complète et fidèle; pouraujourdhui, contentez-vous de mes ima-ge;. En traversant la grande rue de Delhi,la Tschandi-Tchok (la rue des Orfèvres),javais été aperçu par quelques mar-chands qui sétaient Iflvés daussi bonmatin que moi et qni mavaient reconnu.Lorsque japprochai de la maison oii je suislogé, un homme maccosta. Il était vêtudun morceau de toile rouge et accom-pagné de deux ou ; trois enfants Alors Text Appearing After Image: Marrhind de Delli brûlant le corps de son père sur le bord de la rivièe Jumma, sengagea entre nous la conversation sui-vante, que je vous traduis en langue vul-gaire : <i Monsieur, promettez-moi de ma-cheterquelque chose. — Ah! vous voilà, Notmal.lui dis-je;car cétait, je le reconnus, un brocanteurqui mavait vendu autrefois une grandequantité dobjets de prix. Comment celava-t-il? — Vous ne mavez pas oublié, mon-sieur! Je vous en remercie. Soyez as-sez bon pour me réserver votre prati-que. — Quavez-vûus à moffrir cette fois-ci? — Des armes magnifiques, monsieur,des armes que je vous donnerai à meil-leur prix qu aucun autre de mes confrè-res. — Où sont-elles ? — Ici tout près, monsieur! vous nenavez jamais vu de plus belles. — Allez les chercher et revenez vi-te.» MaisNotmal ne mécoutait plus. Il je-tait tout autour de lui des regards déses-pérés, car jétais déjà enveloppé de tou-tes parts dune nuée de brocanteurs quisépaississait à vuedœil. C Note About Images Please note that these images are extracted from scanned page images that may have been digitally enhanced for readability - coloration and appearance of these illustrations may not perfectly resemble the original work.

Credit:

Select Image Size
Square 75X75 View Download
Large Square 150X150 View Download
Thumbnail 82X100 View Download
Small 197X240 View Download
Small 320 262X320 View Download
Small 400 328X400 View Download
Medium 410X500 View Download
Medium 640 525X640 View Download
Medium 800 656X800 View Download
Large 840X1024 View Download
Large 1600 1102X1344 View Download
Original 1102X1344 View Download